Les Echos du Biomed

COMMUNIQUE DE PRESSE - COVID -19

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES INGENIEURS BIOMEDICAUX

29 MARS 2020

 

COVID-19 : les Ingénieurs Biomédicaux et l’AFIB sur tous les fronts

Le Monde, l’Europe, le France connaissent une crise sanitaire sans précédent qui met à rude épreuve les différents systèmes de soins.

Les Personnels Soignants sont en première ligne du dispositif de prise en charge des patients atteints de Coronavirus. Les cas les plus graves nécessitent le fonctionnement optimal d’un ensemble d’équipements dont les Ingénieurs Biomédicaux sont les garants.

  • Les Ingénieurs Biomédicaux pleinement mobilisés face à l’épidémie de Coronavirus COVID-19

Ces derniers jours, le grand public a découvert l’existence des « ventilateurs de réanimation » sans lesquels il est difficile de soigner un patient en détresse respiratoire. Ce dispositif médical est loin d’être le seul nécessaire pour prendre en charge le patient présentant des complications graves et nécessitant une admission en réanimation. On recense plusieurs dizaines d’équipements de haute technologie (moniteurs hémodynamiques, générateurs de dialyse, pousse seringues, …) qui participent à la prise en charge des patients et aux soins qui leur sont prodigués.

De par leur expertise technologique, les Ingénieurs Biomédicaux travaillent en appui direct du corps médical et des soignants et constituent une fonction support essentielle à l’hôpital.

En ces moments de tension sanitaire inédite, les Ingénieurs Biomédicaux participent activement à la gestion de la crise auprès des Directions Hospitalières et des Tutelles et à « l’effort de guerre » au plan national.

Quotidiennement, les Ingénieurs Biomédicaux sont mobilisés pour recenser l’ensemble des dispositifs dont les respirateurs, réaffecter une partie des équipements sensibles aux unités créées dans l’urgence, organiser la continuité de la maintenance, manager des équipes de techniciens de maintenance biomédicale et s’efforcer de maintenir l’approvisionnement en pièces détachées. Les Ingénieurs Biomédicaux mettent ainsi tout en œuvre pour permettre au personnel soignant de prendre en charge, dans les meilleures conditions, l’afflux massif de patients dans les hôpitaux.

L’ouverture de lits supplémentaires de réanimation ou leur transformation, l’anticipation de l’afflux massif de patients ou encore les approvisionnements en équipements dans un contexte de pénurie mondiale constituent désormais la priorité des Ingénieurs Biomédicaux. Certains sont également mobilisés pour permettre aux opérations inédites de transferts de patients par train, avion ou bateau de bénéficier de l’ensemble des dispositifs adaptés.

  • Face à l’urgence de la situation, l’AFIB (Association Nationale des Ingénieurs Biomédicaux) se mobilise

Profession peu connue du grand public, les Ingénieurs Biomédicaux sont à l’interface de nombreux métiers hospitaliers : personnel médical et soignant, pharmaciens, informaticiens, ingénieurs travaux, logisticiens, achats, finance, … et sont en lien permanent avec les industriels de la santé.

Ils jouent habituellement un rôle clé à l’hôpital où ils sont les interlocuteurs privilégiés des Directions Hospitalières et des Personnels Soignants dont ils ont la confiance.

Un rôle d’autant plus capital dans la gestion de crise liée au COVID-19 aux côtés des autorités sanitaires (Ministère de la Santé, Agences Régionales de Santé...) qui sollicitent régulièrement leur expertise.

La collaboration et l’entraide font partie de l’ADN des Ingénieurs Biomédicaux. Lorsqu’il est isolé dans un établissement, l’Ingénieur Biomédical peut ainsi compter sur ses collègues de l’Association Française des Ingénieurs Biomédicaux (AFIB) dont l’objectif est de promouvoir et soutenir l’ensemble de la profession en favorisant la réflexion, l'action et la formation sur les thèmes de l'ingénierie clinique et biomédicale.

Dans cet esprit de solidarité et pour répondre à l’urgence de la situation, l’AFIB a créé des boites à outils dédiées sur son site internet (www.afib.asso.fr ). Une rubrique spéciale met à disposition des supports de formation rapide sur les équipements et des recommandations d’utilisation pour application spécifique dans le cadre du COVID19 émanant des services biomédicaux, des industriels ou des sociétés savantes.

Une autre rubrique recense l’ensemble des ingénieurs ou techniciens, jeunes ou retraités, volontaires qui forment la « réserve biomédicale ». Comme pour les soignants, leur participation pourra s’avérer fortement contributive dans les semaines à venir. Ils pourront, le cas échéant, participer à des groupes nationaux portant des initiatives nouvelles visant à réduire la pénurie d’équipements.

L’épidémie Covid-19 constitue un défi inédit pour l’organisation des soins prodigués aux patients.

L’AFIB est fière de la mobilisation sans faille de tous les Ingénieurs Biomédicaux et de celle de leurs équipes.

Elle adresse tout son soutien à l’ensemble de la profession qu’elle représente ainsi qu’aux équipes soignantes et à l’ensemble des professionnels hospitaliers.